Stephan Friess - Service de langues

L'emballage d'une cabine de douche produite en Allemagne était ornée d'un autocollant: "Attention ! Ne pas vomir !" Vous êtes aussi étonné de ce message que la plupart des clients ? Le libellé original "Vorsicht! Nicht brechen!" peut effectivement avoir deux sens complètement différents : "vomir" ou "casser"voilà la question !


Gerber, producteur américain de nourriture pour bébé lance ses produits avec, sur l'étiquette, un bébé qui rit. Ce logo promouvait si bien la vente qu'on s'est décidé à le garder pour le lancement du produit au Canada et au Mexique, bien sûr avec une traduction des textes. Et effectivement, Gerber pouvait continuer à nourrir des foules de bébés chez les voisins. Comme le produit avait aussi beaucoup de succès dans d'autres pays, on a décidé d'oser le saut sur le continent noir, mais là, déception, la bouillie n'a pas fait un tabac. Après bien des analyses, la compagnie a réalisé qu'il est pratique courante en Afrique de mettre une image du contenu sur l'étiquette des emballages de nourriture. Vous voyez, une communication efficace dans une autre langue nécessite non seulement une excellente connaissance de la langue mais aussi de la culture du publique ciblé.


L'Allemagne était réduite en cendres, la population manquait des choses les plus essentielles. Les alliés américains voulaient savoir ce qui manquait aux Allemands. On indiqua à l'interprète le besoin de "Korn" (céréales), celui-ci implora du "corn" (maïs) auprès des Américains. C'est la raison pour laquelle l'Allemagne d'après-guerre se vit forcée à se nourrir principalement de maïs. - Heureusement, il faut bien l'avouer. Difficile à imaginer ce qui se serait passé si les Allemands avaient demandé du « maïs » et si on leur avait envoyé alors des "mice" (souris).

Des entreprises qui envisagent de commercialiser leurs produits à l'étranger devraient toujours prendre un maximum de précautions. Après avoir passé quelques nuit blanches pour trouver un nom mélodieux à sa création pour le marché local, le service marketing est enclin à l'exporter, plein de fierté, avec le produit. Cela ne peut pas toujours être considéré comme un succès:

General Motors n'aurait jamais pensé faire face à un problème d'image de marque lors du lancement de la Chevrolet Nova au Mexique. En attendant en vain un succès sans précédent, GM a constaté que "Nova" signifie "Ne va pas". Auriez-vous confiance en une telle voiture ?


Fiat était confronté à des surprises semblables, faisant un bide avec sa nouvelle "Regata" sur le marché suédois. Mais, est-ce un miracle que personne ne désire se mettre au volant d'une femme querelleuse ? Ou bien qu'un Finlandais n'aime pas vraiment conduire une "idiote" (uno) ?


Et si le producteur Mitsubishi avait verifié dans le dictionnaire la signification de "Pajero" (branleur), il aurait gagné quelques pesetas supplémentaires en Espagne.


Vous possédez une voiture dotée d'un de ces noms métaphoriques ? Alors, vous pourriez être surpris, en hiver, par un soudain coup de froid et constater que la serrure de votre voiture est gelée. Si vous ne voulez pas appeler un service de dépannage, il vous reste deux possibilités. Soit vous avez dans votre poche de manteau le dégivreur de serrure d'une entreprise finlandaise, du nom "super piss" soit vous p... contre elle.


Se brosser les dents et se régaler de souvenirs : voilà ce que Colgate vous promettait avec son nouveau produit "Cue". Au moins jusqu'à ce qu'on s'aperçoive qu'il s'agissait aussi du nom d'un magazine pornographique assez connu.

traducteur de français à Constance